Parcours Théophile

Parcours Théophile

Pour la deuxième année consécutive, la paroisse Notre Dame de la Sagesse a proposé aux paroissiens en mission de recevoir une formation spécifique, un lieu de ressourcement et de croissance spirituelle : le parcours Théophile. Suivre Théophile c'est aller plus loin, pour s’ancrer dans la Parole de Dieu, s’élever dans la prière, se former ensemble. Suivre Théophile, c’est s'accorder du temps pour prendre soin de soi, de son corps, de son âme et de son esprit.

Marc Servain, intervenant Cécile Talpe, Maîtresse de Maison aux talents de décoratrice, et Père Guillaume Viennot

Le 1er samedi du mois, d’octobre à juin, à l’église de Sophia, nous avons rendez-vous à 9h pour l’Office du jour et nous terminons par un déjeuner partagé pour faire davantage connaissance entre paroissiens missionnaires qui se croisent mais ne se connaissent pas beaucoup. La matinée est ponctuée par un temps d’enseignement suivie d’un partage en petits groupes autour des textes et un temps de méditation avec accompagnement à la prière personnelle. Pour la cinquantaine d’inscrits de l’année, il y a chaque mois une préparation personnelle à faire pour la séance suivante.

José Orticoni partage : "la lecture de la bible a pris un nouveau jour grâce aux partages que nous avons eu après les très bons topos qui nous ont été dispensés par des intervenants différents". Son épouse Hélène a particulièrement apprécié l'opportunité de voir retracée la chronologie biblique (personnages, dates, évènements).
 

L‘édition 2018-2019 avait été consacrée à l’évangile de Jean, et plus précisément à la découverte des 7 signes de Jésus dans cet évangile. Puis cette année 2019-2020 était consacrée à la découverte du Livre de l’Exode, à la suite de Moïse, pour avancer de la servitude au service. Avec le confinement plusieurs séances ont été annulées, mais nous avons eu la joie de vivre une rencontre "retrouvailles et relecture" le 6 juin dernier avec une trentaine de présents.

Cathy Rico, au service d’Alpha, nous témoigne : « l’Exode m’a vraiment parlé dans ce que je vis : la confiance de Moïse et de son peuple qui doivent quitter ce qu’ils connaissaient, leurs certitudes, pour aller vers la liberté promise mais invisible au départ. Ça me ramène à ma foi d'aujourd’hui, lâcher mes peurs, faire confiance, vers un inconnu où mon Dieu m’amène. Lors de la dernière rencontre au moment de la prière, en méditant le texte de la tempête apaisée, le doute des disciples m’a rassuré par rapport à mes propres doutes, et m’a assuré de la promesse du Christ, il va m’amener de l‘autre bord coûte que coûte ».

Joelle Sigaud, arrivée en septembre sur la paroisse, s’est inscrite au parcours à la fois pour faire connaissance avec les paroissiens et aussi pour mieux appréhender le livre de l’Exode. « J’ai apprécié la diversité des intervenants chacun apportant son éclairage. J’ai été particulièrement interpelée par la rencontre qu’a vécu Moïse au Sinaï (Exode chapitres 3 et 4). Sœur Corinne nous a proposé de regarder ce passage à travers un tableau de Chagall. Je ne suis pas très sensible à ce genre de peinture mais c’est pourtant c’est ce qui restera pour moi de plus fort. J’ai été plongée dans l’émotion de la rencontre. »

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.