Christel Gary raconte

Christel Gary raconte

Christel, nous allons célébrer cette année les 20 ans de l’église de Sophia Antipolis. Tu as participé au choix du retable de l’église, peux-tu nous raconter comment ?

J’étais berger du groupe de prière à Valbonne village. Notre curé, le Père Jean-Louis Balsa, chargé de faire construire un Centre Pastoral à Sophia Antipolis avait trouvé des financements pour les bâtiments. Mais il n’y avait pas assez de fonds pour la partie spirituelle, l’ensemble du maître autel de l’église (autel, tabernacle, retable, etc.).

Je suis d’origine Allemande et je travaillais à l’époque à l’université américaine de Monaco. A Monaco comme en Allemagne, l’Eglise et l’Etat travaillent ensemble. J’ai donc suggéré de faire un appel aux dons Monégasques. Le Père Balsa était ami avec Monseigneur Bernard Barsi, évêque de Monaco. Celui-ci a réussi à sensibiliser le Prince Rainier III de Monaco, qui lui-même, nous a offert une somme incroyable pour financer le ou les artistes.

Le Père Balsa voulait assurer une harmonie et préférait privilégier un artiste unique plutôt qu’un assemblage d’artistes divers. Connaissant mon gout pour l’art il m’a demandé de faire des recherches. Pendant 5 semaines, avec Denis mon mari, nous avons fait le tour d’Europe : Allemagne, Luxembourg, Danemark, Autriche, Hollande…. Tout ce que nous trouvions était soit trop figuratif, soit trop abstrait… Le dernier weekend nous avions prévu d’aller rendre visite à notre fille à Annecy.

Croquis Annecy - Christel

En rentrant dans l’église Sainte Bernadette d’Annecy, ce que je découvre derrière l’autel me coupe le souffle…Le retable est exactement du style que je cherche. Ne trouvant ni signature, ni indication de l’artiste, je sors mon crayon et mon calepin et je le dessine…

A mon retour, je suis invitée à une réunion avec l'évêque de Nice, les financiers, l’architecte et l’artiste qu’il a choisi. Le Père Balsa me demande d’y présenter ce qui m’a touché à Annecy…. La réunion commence par un tour de table. Je me retrouve assise à côté de l’artiste. Il me propose de regarder ce qu’il a déjà fait… et là… en dernière page, je retrouve le retable de Sainte Bernadette. C’était lui… il s’appelait Dominique Kaeppelin. Il fût choisi à l’unanimité.

Le Père Balsa a dit ce qu’il voulait pour notre retable : en haut à gauche l’Ancien Testament (avec Adam, Moise, Saint Jean le Baptiste) et et à droite le Nouveau Testament (avec Marie, Saint-Pierre et Maria Magdalena). En bas les soucis de notre époque, la famille à droite, la pauvreté à gauche. Au centre le Christ ressuscité vainqueur de toute chose avec la croix à ses pieds et le dragon vaincu.

Christel, cette rencontre a également été pour toi le début d’une nouvelle aventure ?

Une fois l’œuvre finalisée, j’ai demandé à Dominique Kaeppelin d’animer des ateliers de sculpture pour adultes à Sophia-Antipolis. Le premier atelier a eu tellement de succès que nous avons dû en programmer un deuxième… puis un troisième… au total nous avons animé 53 semaines de stage, de 5 jours chacune… Des sculptures de très grandes tailles ont envahi l’amphi de Sophia, on devait transporter fois 30 à 35 kg de terre pour chaque session... Ces ateliers ont eu un écho fantastique, les gens venaient de loin (même d’Allemagne, de Norvège, de Suède…) !Puis j’ai eu des soucis de santé et Dominique a poursuivi sans moi quelques ateliers (à Roquefort les Pins et à Vence à Pass-Prest chez Matisse). Quand j’ai été rétablie, j’ai créé mon atelier de créativité.

Atelier Dominique Kaeppelin équipe ValbonneJe continue toujours ces ateliers et j'ai créé il y a déjà une dizaine d'années dans la salle paroissiale de Valbonne "Les Lundis de la Créativité "(*). La couleur et la forme nous aident à exprimer ce qui est au plus profond de nous. Nos émotions, nos sentiments sont hébergés dans notre 2ème cerveau: nos entrailles. On n’y a pas souvent accès. Je donne un morceau de terre à une personne, je l’invite à fermer les yeux, elle exprime avec ses mains ce que sa tête ne formule pas encore. Notre spiritualité est liée à ce que nous ressentons, à nos émotions. Ma main me donne accès à ma profondeur.

L’art est pour moi un chemin extraordinaire pour découvrir Dieu. Le Pape François dit lui-même « les arts expriment la beauté de la foi, ils ont une étincelle d’espérance et de confiance ». Une étincelle c’est éphémère mais ce que tu as vu dans l’étincelle laisse des traces… Tu as parfois des rencontres avec Dieu qui sont comme des étincelles, à travers l’art tu peux les fixer. Dieu se laisse trouver si on commence à chercher. Tous les jeudis je propose aux malades de la Clinique Tzank des ateliers d’art thérapie. Je ne peux pas parler directement de ma foi, mais quand je sens une personne en recherche je l’incite à continuer à chercher : « Vous n’êtes pas seul, cherchez les signes dans votre quotidien qui vous montrent qu’Il s’occupe de vous ». 

Dominique Kaeppelin est décédé le 17 avril 2019, mercredi de la semaine sainte, il était en train d'achever une mise au tombeau du Christ, une œuvre qu’il avait à cœur de réaliser depuis de nombreuses années, son testament spirituel : https://vodeus.tv/video/dominique-kaeppelin-la-quete-du-sacre-2165

 

* En juin prochain nous proposons une exposition de petits formats de nos "découvertes pendant le confinement ", tout le monde peut y participer, y compris les enfants!

Commentaires

Merci

Merci Christel. J'ai toujours trouvé ces oeuvres magnifiques et très inspirantes. Je ne connaissais pas cette histoire.
Merci de t'être laisser conduire pour nous faire ce cadeau.

Merci

Après avoir lu l’article, Yves et moi. nous l’avons envoyé à nos 4 enfants...
Sachant que notre fils Olivier ( parisien ) s’est confiné avec sa famille à Annecy le Vieux dans la propriété de ses beaux parents ,voilà ce qu’il me répond aujourd’hui :
Merci Maman, intéressant. J'ai toujours été frappé en effet par la ressemblance entre le retable de l'église de Sophia et celui de l'église Ste Bernadette d'Annecy-le-Vieux (où nous allons en général à la messe). Je comprends maintenant mieux le lien entre les deux: l'artiste était le même!

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.